« Il te restera toujours tes rêves pour ré-inventer le monde que l’on t’a confisqué. » Mohamed Moulessehoul / Yasmina Khadra

Historique

IL ETAIT UNE FOIS…

I. Une petite fille

Le père de Laurence, médecin, s’est beaucoup investi au Vietnam dans différentes structures médicales ou au côté de l’hôpital franco-vietnamien.
Parrainant un orphelinat à Hué, il a sensibilisé très tôt Laurence à ces problématiques. Sa mère, chef d’entreprise pendant de longues années, lui apprend que tout est possible, que rien n’a de limites si ce n’est celles que chacun se fixe. Aujourd’hui reconvertie en psychothérapeute, elle s’est aussi spécialisée sur les traumatismes de la petite enfance.
De cet héritage familial, il était naturel qu’un jour, Laurence décide de faire la synthèse avec sa propre vision de l’humanisme, de l’enfance et ses propres rêves en lançant l’Association Neirie.

II. Un voyage

En 2008, Laurence décide de partir seule faire un semi-tour du monde de 5/6 mois.
C’est en préparant son voyage, que germe l’idée initiale de l’Association Neirie : envoyer des jeunes dans différents pays, différents orphelinats pour allier ouverture d’esprit et action citoyenne.
Elle monte sa première équipe de réflexion composée d’amis. Elle part en 2009, visite son premier orphelinat à Ashaniwas (Delhi) en Inde, puis un autre au Vietnam.
A son retour, elle est bien décidée à lancer le projet,  et a déjà en tête le modèle de développement.
Mais il est encore trop flou dans ses objectifs, trop ambitieux pour démarrer. En 2010, Laurence lance ses activités qui vont l’aider pour servir ses ambitions.
En 2012, les différentes rencontres et son travail, lui permettent enfin de lancer le projet tel qu’elle l’envisage.

Grâce à Laurence Guenoun, rédactrice en chef de Plateform Mag, elle peut faire son lancement le 26 janvier à la Bellevilloise dans le cadre des 3 ans du magazine.